Archives de catégorie : Non classé

Castors, le retour…

Dans la vallée du Derbous, on l’a dit, la vie sauvage se porte bien et la diversité des espèces est au rendez vous. Mais la cohabitation avec les humains est parfois difficile.

En particulier, les castors se sont établis voici longtemps dans le Derbous et ils s’y trouvent bien ; ils n’ont pas de prédateurs sérieux et se reproduisent avec entrain. Mais ils ne se contentent pas de coloniser la rivière…

Voici par exemple un moulin, celui d’Aygue-Astaud, présent depuis des temps immémoriaux au même endroit, avec son système sophistiqué d’adduction, de canaux dirigeant autrefois l’eau vers les roues à aubes transmettant la force à un système mécanique.

Comment les pauvres bêtes pourraient-elle comprendre qu’on n’est pas toujours dans le domaine de la nature mais de la gestion de l’environnement et des ressources destinées aux humains ? Elles font donc leur œuvre avec efficacité et, pour tout dire, pas mal de dégâts.

Que peuvent alors faire les propriétaire ?

Carte de Cassini

La carte dite de Cassini est une des premières cartes fidèles de la France, levée au XVIII à la demande de Colbert. L’EHESS met à la disposition du public une version numérisée de cette carte avec possibilité de choisir une commune: http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/1_navigation.php[/caption]


Sur cette carte, on voit assez bien le Derbous, coulant, depuis sa source, vers la vallée de Plaisians puis Eygaliers ; les moulins sont indiqués par un symbole particulier en forme de roue à aube ; on en dénombre 4.

Des moulins historiques

La vallée du Derbous comprend plusieurs moulins, à l’importance historique ; ils sont déjà  mentionnés dans la carte dite de Cassini au XVIIe. En particulier le Moulin de la Blanche et le Moulin d’Aygue-Astaud, seuls encore debout. Autrefois, le débit du Derbous était important ; ce n’est plus le cas aujourd’hui…

 

Le Moulin de la Blanche

Le Moulin d’Aygue-Astaud

A propos

Les amis de la vallée du Derbous sont une association Loi de 1901 ayant pour objectif de protéger cet espace nature

Plus précisément, l’association a pour objet la sauvegarde :

  1. de la riviere Derbous et de ses affluents jusqu’a son confluent avec la riviere Ouveze et de son patrimoine naturel (faune et flore)
  2. des sources des Oseraies et d’Aigue Astaud dont les « sur-verses » alimentent Ie Derbous.
  3. du canal du Moulin d’Aigue-Astaud au Moulin de la Blanche depuis la source des Oseraiesjusqu’au confluent du canal de fuite et de la rivière du Derbous
  4.  Et d’une manière générale, I’ensemble des constructions et des ouvrages se rapportant aux éléments ci-dessus.